Mariage protestant

Fribourg - mariage religieux

Voici les principaux extraits réglementaires concernant la bénédiction de mariage dans l’Église évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF). Ces extraits n’ont pas valeur officielle.

Selon le Règlement ecclésiastique de l’EERF, article 34 et suivants:

Le culte à l’occasion d’un mariage permet de rappeler aux époux l’amour de Dieu, sa fidélité et sa parole libératrice. Les époux demandent la bénédiction de Dieu et promettent de vivre leur union dans l’esprit de l’Évangile.

Préparation:

  • La demande d’un culte de mariage doit être faite au moins 2 mois avant la cérémonie. La date, le lieu et l’heure sont fixés avec la pasteure ou le pasteur célébrant. Le Conseil de paroisse peut arrêter des heures de cérémonie déterminées.
  • Lors de la préparation, la pasteure ou le pasteur s’entretient avec les époux sur la signification de leur union et d’un mariage religieux.
  • Avant de célébrer le culte de mariage, la pasteure ou le pasteur doit s’assurer que le mariage civil a eu lieu.

Cérémonie:

  • Le culte de mariage est célébré dans un lieu de culte. Le Conseil de paroisse décide des exceptions.
  • Il peut être intégré dans un culte de la paroisse.
  • Les époux discuteront avec la pasteure ou le pasteur de la forme et du lieu de la cérémonie. Les prestations musicales seront adaptées à l’événement. Les dispositions sur la prise de son et d’images doivent être respectées

Lieu du mariage:

  • Le culte de mariage est célébré autant que possible dans la paroisse de domicile des époux. Si la pasteure ou le pasteur du domicile ne peut pas célébrer le mariage, elle ou il doit aider les époux à trouver une autre pasteure ou un autre pasteur.
  • Si les époux veulent faire appel à une pasteure ou à un pasteur de l’extérieur, ils doivent s’arranger préalablement avec la pasteure ou le pasteur de la paroisse de leur domicile.

Mariage avec un époux de confession différente:

  • Si l’un des époux appartient à une confession chrétienne différente, la pasteure ou le pasteur rend lors des entretiens de préparation les époux attentifs à leur appartenance à la communauté chrétienne et à leur propre Église. Elle ou il les fortifie dans le respect mutuel de leurs convictions.
  • Au cas où les époux souhaitent donner un caractère oecuménique à la célébration, celle-ci devrait être préparée en commun par les ministres des deux confessions. La présence du ministre de l’autre confession n’est pas indispensable lors de la célébration.
  • En cas de célébration réformée, l’échange des promesses doit être reçu par une pasteure réformée ou un pasteur réformé.
  • Tout mariage célébré dans l’église d’une autre confession est reconnu, indépendamment de la participation d’une pasteure réformée ou d’un pasteur réformé.

Mariage avec un époux de religion différente ou sans confession:

Si l’un des époux appartient à une autre religion ou est sans confession, la pasteure ou le pasteur doit le rendre attentif au respect des convictions de son partenaire chrétien. Elle ou il encourage le partenaire réformé à vivre sa propre foi et à en témoigner, dans le respect des convictions de son conjoint.

Refus:

  • Les pasteures et les pasteurs ne peuvent être contraints de célébrer un mariage contrairement à leurs convictions profondes.
  • Si la pasteure ou le pasteur, après discussion avec la doyenne ou le doyen, se voit obligé-e pour des motifs importants de refuser de célébrer un mariage, elle ou il doit en informer sans retard le Conseil de paroisse.